Mon histoire

La musique a fait son apparition dans ma vie avant même que j’aie rempli mes poumons d’air pour la première fois.

C’était en février 1992, mes parents jouaient ensemble du piano et de la clarinette, ma soeur jumelle et moi-même allions bientôt les rejoindre…
Je débute l’apprentissage du piano à l’âge de 5 ans et présente dès mes débuts une aisance et une touche de folie toute personnelle.

 

Ma maman m’épaule quotidiennement, nous jouons ensemble des quatre mains.

J’accompagne aussi mon papa dans des petits morceaux et ma soeur qui commence le violon.

La famille s’étend avec l’arrivée de ma petite soeur qui deviendra violoncelliste par la suite et avec qui je partagerai aussi de merveilleux moments  musicaux.

A l’âge de 10 ans, je suis fascinée par le vibrato à la main gauche du violoncelle, ce son unique et merveilleux que je ne peux reproduire sur le clavier de mon piano. Mes parents m’encouragent dans l’apprentissage de ce second instrument, je suis aux anges et une nouvelle aventure vient s’ajouter à celle du piano.
Nous jouons régulièrement tous les cinq ensemble, dans toutes les configurations possibles (et tous les arrangements !).
L’exercice fréquent de la musique de chambre en famille développe grandement mon sens de l’écoute et ma réactivité, j’en acquerrai d’excellentes qualités d’accompagnatrice.
Je découvre mon oreille absolue au début de l’adolescence.
Le pianiste et pédagogue Christophe Bukudjian devient mon professeur alors que j’ai 11 ans et je travaille avec lui jusqu’à mes 17 ans. C’est avec lui que je découvre sous mes doigts le grand répertoire pianistique, Bach, Chopin, Ravel, Schumann, Rachmaninov, Brahms…

Ma grande sensibilité musicale, mon aisance technique et ma jeunesse sont mes atouts, je réussis brillamment chacun de mes examens de fin d’année.

Le violoncelle prend lui aussi une place de plus en plus importante, le nombre d’heures passées à le travailler chaque jour rejoint celles du piano. J’attaque les concertos de Lalo, Saint-Saëns, Elgar, Haydn et passe mon prix à 19 ans.

Je découvre le Hatha yoga à l’âge de 18 ans et cela apporte un bol d’oxygène bénéfique à ma vie, je continue de le pratiquer crescendo d’année en année. Je teste à peu près tous les styles et, 7 ans plus tard, je saute un cap en me formant au métier de professeur de yoga. Une véritable révélation naît : l’envie de partager mes deux passions avec le cœur… La musique et le yoga.